Catégories

Hypotension que faire : comment se diagnostique l’hypotension ?

Hypotension que faire : comment se diagnostique l’hypotension ?

Une immense fatigue récurrente, beaucoup de vertiges ainsi qu’une sensation de malaise, peuvent parfois être les signes indicateurs d’une tension basse, appelée communément l’hypotension, dans la plupart des cas elle est dite orthostatique, c’est dire liée à la position debout, ce qui n’est pas dangereux et tout à fait normal, mais si des malaises constants se manifestent alors la consultation d’un médecin spécialisé est recommandé.

Les symptômes de l’hypotension

Hypotension

Une hypotension artérielle signifie que la tension est inférieure à 9 en ce qui concerne le premier chiffre, généralement elle n’est accompagnée d’aucun symptôme, mais dans le cas d’une hypotension orthostatique plus prononcés, quelques troubles peuvent se manifester tel que ;

  • Un trouble momentané de la vision manifesté par l’apparition d’un voile noir ou bien un effet d’éblouissement.
  • Une perception de chaleur au niveau de la tête.
  • Un malaise global avec une diminution graduelle de la tonicité musculaire mais qui n’est pas accompagné d’une perte de connaissance.
  • Une perte de connaissance très courte et soudaine qu’on appelle une syncope.

Le diagnostic de l’hypotension

Il faut savoir qu’une hypotension isolée c’est à dire qui n’est accompagné d’aucun autre trouble, est quelque chose d’absolument banale qui ne constitue absolument pas de maladie elle pourrait même être bénéfique et privilège une meilleure longévité car une tension basse indiquent les vaisseaux sanguins ne subissent pas trop de pression ce qui fait qu’ils vieillissent moins vite, alors qu’une hypotension répétitive signifie par contre une vulnérabilité favorisant les rechutes, cette hypotension se confirme par la prise répétitive des mesures de la tension artérielle, dans les deux positions (couchée et debout), à savoir également que toute personne est sujette à une baisse de tension brutale qui se manifeste par une syncope.

Les bons gestes à adopter en cas de malaise

Hypotension

En effet lorsque la tension artérielle descend en dessous de 9, il est possible de ressentir des palpitations et des étourdissements voire même de syncoper, si l’organisme de certaine personne arrive à tolérer parfaitement une tension basse, d’autre en revanche nécessite un stimulant de tension qui sera prescrit par un médecin, voici les bons conseils à suivre si l’on souffre sois même d’une hypotension répétitive ou si un proche subit une chute de tension brusque ;

  • Si une personne s’évanouie, il faut lui lever les pieds afin de permettre au sang d’affluer en direction du cerveau, si ce malaise est dû à une hypotension, la personne en question reprendra connaissance instantanément.
  • Certains médicaments sont mis en cause dans la baisse de tension, et dans ce cas un réajustement des doses serait essentiel.
  • Des fortes diarrhées, de l’exercice physique intensifs ou encore des hausses de températures importantes peuvent entraîner une déshydratation manifestée par une bouche sèche, des maux de tête et des crampes, et qui fera baisser la tension, il faut alors y remédier en buvant suffisamment d’eau.

Remarque : une syncope n’est pas forcement liée a une tension basse, elle peut en effet traduire des troubles plus importants, c’est pour cela qu’il est impératif de consulter un médecin afin qu’il diagnostique correctement les troubles mis en cause et prescrire le traitement adéquat.

Daniel

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!