Gynécologue spécialiste fertilité : est-il nécessaire d’y recourir ?

Gynécologue spécialiste fertilité : est-il nécessaire d’y recourir ?

L’infertilité féminine peut toucher de nombreuses femmes, qu’elles soient jeunes ou âgées. Certes, l’infertilité peut parfois être due à l’âge, mais elle peut également résulter d'un problème de santé ou encore à des troubles hormonaux. Néanmoins, lorsqu’on n’arrive pas à concevoir un enfant après quelques mois d’essai seulement, il ne faut pas commencer tout de suite à parler d’infertilité. En effet, certains problèmes de fertilité peuvent facilement être réglés, grâce à un traitement prescrit par votre gynécologue. Il est donc important de consulter idéalement un gynécologue spécialiste en fertilité, afin de savoir pourquoi vous n’arrivez pas à tomber enceinte et de tenter de régler le problème. 

Est-ce que mon gynécologue peut régler mon problème de fertilité ?  

Être infertile est un grand mot. Souvent, de nombreux couples ont du mal à concevoir un bébé dès les premiers cycles, mais cela ne signifie pas forcément que l’un d’eux est infertile. En effet, la durée de conception peut varier d’un couple à un autre. Chez certains, il suffit d’avoir un premier rapport pour que la fécondation ait lieu, tandis que chez d’autres, cela peut prendre des mois, notamment si la femme prenait une pilule contraceptive. En effet, la prise de ce type de pilules peut retarder la fécondation d’au moins 6 mois, parfois même d’une année.  

De ce fait, si vous remarquez que vous n’avez pas réussi à tomber enceinte après seulement quelques mois d’essai, il faudra faire preuve de patience et tenter de réessayer encore et encore. Ce n’est qu’après un an que le couple devra s’inquiéter et songer à consulter. Dans un premier temps, vous pouvez tout simplement consulter votre gynécologue habituel, même si ce dernier n’est pas forcément spécialisé dans les troubles de fertilité. Celui-ci pourra alors tenter de résoudre votre problème, à travers une consultation. Votre gynécologue peut également vous demander de réaliser un bilan sanguin, afin de vérifier si vous souffrez de problèmes d’ordre hormonal ou autre.  

Toutefois, si votre gynécologue constate que vous souffrez bel et bien d'un problème de fertilité, celui-ci pourra alors vous orienter vers un gynécologue spécialiste en fertilité, qui sera plus apte à vous aider à concevoir. Celui-ci va d’abord commencer par diagnostiquer le problème, afin de savoir comment le soigner.  

Quelles sont les causes d’infertilité chez la femme ?  

Souvent, l’infertilité chez la femme est due à des troubles hormonaux. Pour vérifier cela, votre gynécologue va vous demander de réaliser un bilan, qui va lui permettre de connaître vos taux d’hormones. Si ces taux sont chamboulés, cela signifie que votre problème d’infertilité est d’ordre hormonal. Le dérèglement hormonal peut provoquer une anovulation, qui se caractérise par l’incapacité de l’ovaire de la femme à produire un ovule et par conséquent, il sera impossible pour la femme de concevoir dans ce cas-là.cause infertilite femme

L’infertilité peut également être due à une maladie au niveau des organes reproducteurs, telle que l’endométriose, ou encore le syndrome de l’ovaire polykystique. Dans certains autres cas, on peut parler de ménopause précoce, qui survient généralement à partir de l’âge de 35 ans. Chez une femme de plus de 40 ans, la fertilité peut baisser, ce qui est tout à fait naturel. Néanmoins, grâce à une intervention clinique, il est tout à fait possible de concevoir un enfant, même après 40 ans.  

Cependant, dans certains cas, le couple peut simplement commencer à parler d’infertilité beaucoup trop tôt. En effet, certains couples n’ont pas des rapports pendant la période de l’ovulation, ce qui explique pourquoi ils ont du mal à concevoir un enfant. Pour éviter cela, nous vous recommandons d’acheter un test d’ovulation, afin d’avoir un rapport le jour même, où les chances de concevoir seront élevées. D’autres encore pensent qu’il est possible de concevoir juste après avoir arrêté la prise de la pilule contraceptive, ce qui n’est pas tout à fait correct. En effet, après une prise assez longue de pilule contraceptive, il faudra patienter pendant 6 à 12 mois avant d’avoir des chances de tomber enceinte.  

Le stress, la consommation excessive d’alcool et de tabac peuvent également réduire la fertilité. Mieux vaut donc éviter de s’impatienter et de consommer ce genre de substances, afin que votre corps soit favorable à la procréation. En effet, la femme doit se détendre et se reposer au maximum pendant la période d’essai, afin d’augmenter ses chances de tomber enceinte.   

Quand faut-il consulter un gynécologue spécialiste en fertilité ?  

Certains signes alarmants tels que des troubles du cycle peuvent pousser une femme à consulter son gynéco, afin de savoir si son système reproductif fonctionne toujours aussi bien. 

consulter gynecologue specialste fertilite

Néanmoins, si ce dernier vous confirme avoir des troubles de fertilité, il faudra dès lors songer à consulter un gynécologue spécialiste en fertilité, qui saura mieux vous soigner et vous permettra d’avoir plus de chances de procréer, grâce à des traitements ou des interventions médicales. Voici à présent les signes les plus fréquents d’infertilité, à savoir :  

  • Règles douloureuses ou abondantes : il n’est pas normal d’avoir beaucoup de douleur pendant les règles, ni de perdre des quantités astronomiques de sang. Ce signe peut donc être à l’origine d’un dysfonctionnement de vos organes reproducteurs ;

  • Troubles du cycle : avoir ses règles tous les deux ou trois mois, ou bien deux fois par mois est un signe alarmant ; 

  • Incapacité à concevoir après un an de rapports : si vous n’avez toujours pas réussi à concevoir après un an de rapports non protégés, il serait recommandé de consulter. 

Quel autre médecin doit-on consulter en cas de problème de fertilité ? 

Dans certains cas, le problème d’infertilité est dû à un taux de prolactine élevé. Dans ce cas-là, votre gynécologue peut vous orienter vers un endocrinologue, spécialisé dans les troubles des hormones. Celui-ci va vous prescrire un traitement qui vous permettra de retrouver un taux de prolactine normal, ce qui va également vous permettre, après traitement, de régler votre problème de fertilité. Toutefois, nous vous recommandons de commencer d’abord par consulter un gynécologue spécialiste en fertilité, qui pourra ensuite vous orienter vers un autre médecin, si cela s’avère être nécessaire. 

Daniel

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *