Acouphènes causes : toutes les informations utiles !

Acouphènes causes : toutes les informations utiles !

Les acouphènes ainsi que divers autres troubles sont un réel cauchemar dans la vie d’un bon nombre de personnes. En effet, c’est une infection qui les handicape en rendant leur quotidien des plus pénibles et on lui associe diverses causes qu'on va essayer d’aborder pour en apprendre plus sur cette maladie qui n’est pas imaginaire. Aussi, on va aller voir du côté des solutions et des traitements disponibles pour aider les individus souffrant de ce désordre à retrouver la sérénité, un semblant de tranquillité ainsi qu’une meilleure qualité de vie.

Bien connaître les acouphènes

Avant de commencer, il faut bien connaître ce qu’est un acouphène. Il s’agit d’une impression auditive qui correspond à la perception d’un son par les personnes atteintes de ce problème. Ce son ressemblant à un tintement, un bourdonnement ou encore un sifflement est présent dans les oreilles des patients atteints sans qu’il soit réel ou perceptible par une autre personne de l’entourage.

connaitre acouphenes

Pour être plus explicite, le terme acouphène désigne donc les bruits perçus qui n’existent pas véritablement dans l’environnement. Cela dit, il est important de préciser que les acouphènes sont bénins dans la plupart des cas. Leur présence signale l'existence d'éventuelles anomalies bien légères au niveau du système auditif que ce soit :

  • Les oreilles ;

  • Les voies auditives ou centrales.

De plus, leur survenue peut être progressive ou encore brutale, en relation à d’autres pathologies ou tout simplement de manière isolée, mais le plus souvent, la cause de ces acouphènes est en relation avec le système auditif. Additivement à cela, la perception des acouphènes est différente selon les personnes. Le son peut être intermittent ou permanent avec une durée qui peut être courte comme ils peuvent persister pendant longtemps. L'intensité des acouphènes peut être forte ou bien faible. Pour ce qui est de la fréquence, elle est différente et peut être perçue d’une seule ou bien des deux oreilles et chaque patient peut décrire ses symptômes différemment selon son vécu.

Qu’est-ce qui cause les acouphènes ?

Il est bien utile de souligner que l'acouphène n’est pas une maladie en soi, mais est plus le symptôme d’une autre pathologie sous-jacente. Le plus souvent, ce désordre est une réaction neurosensorielle à la suite d'une lésion dans l’oreille ou bien au système auditif qui se manifeste dans le cerveau.

Toutefois, même si le plus souvent les acouphènes sont associés à la perte de l’audition, il existe également plus de 200 problèmes de santé qui peuvent les générer. Ainsi, parmi les causes des acouphènes, on retrouve :

La perte auditive

Elle est sous-jacente aux acouphènes et peut être causée par la presbyacousie qui est une perte auditive liée au vieillissement des sujets. Cette perte de l'audition peut également être due à une exposition à des bruits très forts.

Un conduit auditif obstrué

Cette obstruction du conduit auditif peut être due au cérumen ou bien à une congestion et cela va entraîner une pression sur l’oreille interne en affectant le fonctionnement du tympan.

Un traumatisme cervical ou crânien

Les blessures qui surviennent au cou ou bien à la tête peuvent entraîner des troubles circulatoires, musculaires ou bien nerveux qui s’accompagnent d’acouphènes somatiques.

Des troubles articulaires temporo-mandibulaires

Ce sont des lésions ainsi que d’autres troubles de l’articulation temporo-mandibulaire qui sont susceptibles de provoquer des acouphènes somatiques. 

troubles articulaires temporo mandibulaires

L’ATM est proche du système de l'audition et partage avec l’oreille interne quelques ligaments ainsi que plusieurs connexions nerveuses. 

La pression des sinus

Une congestion nasale en relation avec la grippe ou bien le rhume ou bien une infection du sinus peuvent causer une pression dans l’oreille moyenne affectant ainsi l’audition en s'accompagnant d'acouphènes.

Un traumatisme craniocérébral

Suite à un impact, des dommages sur la région du cerveau qui est responsable des traitements des sons peuvent survenir entraînant par la même occasion des acouphènes.

Des médicaments ototoxiques

De nombreux médicaments comptent parmi leurs effets indésirables les acouphènes qui sont de courte durée en cessant après l’interruption de la prise du traitement médicamenteux. Toutefois, il faut savoir que certains médicaments peuvent entraîner les symptômes de façon permanente. Parmi ces produits ototoxiques, on retrouve quelques antibiotiques, des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), mais aussi quelques traitements anticancéreux, les médicaments qui sont à base de quinine et les diurétiques.

Symptômes liés aux acouphènes

Les individus souffrant d'acouphènes décrivent les sons qu'ils perçoivent tels des bourdonnements dans les oreilles ou bien dans la tête. Ils se manifestent de diverses manières selon les personnes :

  • Des craquements ;

  • Des alarmes ;

  • Des sifflements ;

  • Des sonneries ;

  • Des claquements ;

  • Des tintements et d’autres encore.

Ces bruits qu’ils entendent sont aigus ou bien graves, doux ou forts arrivant constamment ou bien par intermittence. Ils peuvent également être soit unilatéraux perceptibles dans une seule oreille ou bien bilatéraux présents dans les deux.

Cela dit, la perception des acouphènes par les patients atteints se présente de trois manières différentes. Il s'agit soit d’un acouphène tonal qui est un bruit perçu en continu avec une fréquence bien définie. Ou encore un acouphène pulsatile et cette fois-ci, les sons sont perçus avec un rythme régulier en relation avec le pouls des sujets. On retrouve également un acouphène musical ressemblant à des notes de musique ou encore un air, mais ce type est plus rare.

Comment bien traiter les acouphènes ?

Troubles très handicapants pour les personnes concernées, les acouphènes affectent la qualité de vie en les gênant dans l'exécution de leurs tâches et même dans leurs relations avec les autres. Cependant, bien qu’il n'existe pas un remède efficace pour y mettre fin définitivement, on retrouve tout de même des outils de traitement permettant l’amélioration du quotidien de ces sujets. Parmi ces différentes thérapies, il est possible de mentionner :

  • La TCC ou thérapie cognitivo-comportementale pour apprendre aux patients à vivre avec ce mal en remplaçant le stress par des pensées qui sont plus positives ;

  • En recourant au masquage des acouphènes en évitant les silences avec de la musique plus agréable ;

  • L’usage de traitements médicamenteux pour le soulagement de l’anxiété ou bien la douleur, mais pas les acouphènes ;

  • Le recours à des thérapies acoustiques d’habitation combinant le coaching à une thérapie par le son ;

  • L'utilisation de prothèses auditives pour l'amélioration de l'audition lorsqu'elle est perdue en masquant en plus les acouphènes. 

Daniel

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *